Flash Infos
Actualités

Ligne 1 du métro d'Abidjan: fin des séances de consultations publiques avec les impactés, cap sur les entretiens individuels et les indemnisations

Publié le 02/03/2021
Ligne 1 du métro d'Abidjan: fin des séances de consultations publiques avec les impactés, cap sur les entretiens individuels et les indemnisations

Débutées le lundi 15 février 2021 dans la commune d’Anyama, les séances de consultations publiques avec les personnes affectées par le projet (PAP) de la ligne 1 du métro d'Abidjan, initiées par la Cellule d'Exécution du Plan d'Action de Réinstallation (CE-PAR), sous l’Autorité du Comité de Suivi du PAR (CS-PAR)ont pris fin avec la dernière étape dans la commune d'Abobo, le jeudi 25 février 2021 

Ces rencontres publiques avaient pour objectif de vulgariser les étapes du processus d’indemnisation et faire connaître aux personnes impactées leurs droits dans la mise en œuvre du Plan d'Action de Réinstallation (PAR). Il s’agissait également de favoriser les discussions entre la CE-PAR  et les populations afin de créer un climat de confiance et de coopération.  

Durant cette tournée de sensibilisation et d’informations des PAPS, l'équipe de la CE-PAR, conduite par M. DOGOUA Michel, Chef de la CE-PAR, s’est rendue successivement dans les communes d’Anyama, de Treichville, de Plateau, d’Adjamé, de Marcory et Port Bouët respectivement le lundi 15 février 2021, le mardi 16 février 2021, le mercredi 17 et jeudi 18 février 2021le vendredi 19 février 2021, le lundi 22 février 2021. Elle terminé sa tournée par la commune d’Abobo, le jeudi 25 février 2021  

Partout, où elle est passée, l'équipe de la CE-PAR a donné les informations relatives au processus d'indemnisation dans le cadre de la mise en œuvre du PAR. Il s’agit de :  

-La liste officielle des personnes affectées, 

-Les barèmes d’indemnisation, 

-Les étapes du processus d’indemnisation, 

-Le calendrier de mise en œuvre du PAR, etc. 

-Le mécanisme de gestion des plaintes, etc. 

M.DOGOUA Michela rassuré les différentes parties composées des Autorités municipales, populations impactées et bien d'autres personnes sur l’effectivité du projet. 

En outre, le Chef de la CE-PAR n’a pas manqué d’insister sur la validité des documents administratifs à fournir pour le paiement effectif des compensations telle que la carte nationale d'identité pour les Ivoiriens, la carte consulaire pour les non ivoiriens et autres documents administratifs relatifs au bien personnel évalué [l’arrêté de concession définitive (ACD), le titre foncier, les quittances de loyers, la procuration, l’acte hérédité ], etc.  

De son côtéMme Kouakou, Chef de projet adjoint de la CE-PAR, a indiqué que la libération des emprises se fera, selon les besoins de l’entreprise en charge des travaux de réalisation, précisant que chaque occupant sera payé, avant de libérer son emprise.  

Dans la commune d’Abobo, il s’agit de 2472 personnes affectées par ce projet, Anyama (711), Treichville (546), Plateau (342), Adjamé (4544), Marcory (459) et Port-Bouët (445). En somme, ce sont 9519 personnes qui sont impactées par le tracé de la ligne1 du métro d’Abidjan, selon les résultats du PAR actualisé (2017-2018) et le PAR complémentaire (2019) donnés par le Cabinet international d'ingénierie et de conseils (CIIC). Ces PAPs sont réparties en plusieurs catégories : chefs  de ménage résident propriétaires de bâtis, chefs de ménage résident locataires, chefs de ménage résident, hébergés gratuits, gérants d’activités économiques, gérants d’infrastructures et équipements, propriétaires de bâtis non-résident, propriétaires d’entreprise industrielle, propriétaires de culture, employés, propriétaires foncier, etc. 

Après ces séances de consultations publiques, la prochaine étape sera les consultations individuelles et la signature des actes de compensations avec les PAPs munies de leurs pièces justificatives à partir de mars 2021. Les valeurs d’indemnisation sont issues des études du PAR actualisé et PAR complémentaire réalisées par le Cabinet international d'ingénierie et de conseils. Après le paiement des indemnisations suivra l’étape de libération des emprises.  

Notons que la ligne 1 du métro d’Abidjan est longue de 37,4 km du Nord au Sud. Elle comprend deux voies, 18 stations, 21 ponts rails et routes, 1 pont viaduc sur la lagune Ebrié, etc. Le trafic attendu à terme est de 540 000 passagers par jour. 

le métro d'abidjan